Publié le :

4 startups de Paris&Co parmi les champions tricolores de l’année

#Startup

Le gouvernement vient de dévoiler la promotion 2022 du Next40. Et parmi les startups françaises les plus prometteuses, 4 sont issues des rangs de Paris&Co. Descartes Underwriting, alumni du Swave, la plateforme de Paris&Co dédiée à fintech, fait une entrée remarquée dans ce classement. La startup d'assurance paramétrique vient de boucler la 3ème plus grosse levée française dans l’histoire de l’insurtech pour un montant de 120 millions de dollars.

 

Toujours dans le secteur de l’assurance, la licorne Shift a été accompagnée de 2015 à 2018 par Tech Care Paris, le programme santé de Paris&Co. La startup qui développe une solution de lutte contre les fraudes à l’assurance a réalisé au premier semestre 2021 sa 4ème levée de fonds.

 

2ème licorne passée par Paris&Co, le spécialiste du jeu sur mobile Voodoo, alumni de LINCC, la plateforme de Paris&Co dédiée aux industries numériques culturelles et créatives, a connu une année 2021 record à l’image du secteur du jeu vidéo. La startup qui édite notamment « Helix Jump », « Snake vs Block » ou « Paper.io » est désormais valorisée à plus de 2 milliards de dollars après une nouvelle levée de fonds de plus de 300 millions. Enfin 360Learning, la plateforme de formation en ligne B2B, fondée en 2010, complète le podium.

 

Ces startups représentent d’ailleurs les plus belles levées de fonds 2021 des startups de Paris&Co.

 

4 autres startups du classement ont également été détectées par les Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris, un concours organisé par Paris&Co et la Ville de Paris pour soutenir le développement d'entreprises innovantes franciliennes dans des secteurs en forte croissance et détecter les meilleures innovations du moment : Ynsect (lauréat 2012), Doctolib (finaliste 2013), Ornikar (lauréat 2014) et Bioserenity (lauréat 2014).

3 autres finalistes ou lauréats des Grands Prix sont également présents dans le classement FrenchTech 120 : Cubyn, Wynd, Wandercraft.

 

Pour figurer dans la sélection du Next40 une startup doit remplir certains critères économiques comme être une licorne avec une valorisation supérieure au milliard d’euros, avoir levé 100 millions d’euros au minimum depuis sa création ou encore dépasser 5 millions d’euros de chiffre d’affaires lors de son dernier exercice (avec une croissance annuelle d’au moins 30 % sur les trois derniers exercices).

Partager sur :

Lire aussi #Startup

Le Swave accueille sa 5ème promotion de startups fintech

propulsé par Paris&Co

Le Swave, la plateforme de Paris&Co dédiée aux Fintech, Insurtech, Paytech & Regtech, a dévoilé les 15 startups lauréates de sa 5ème promotion dont 3 dans l’univers des cryptomonnaies. Ces 15 startups répondent à des enjeux d’impacts et d’intégration des technologies de demain et ont pour ambition de porter au plus haut l’innovation durable dans le secteur financier. Elles ont été sélectionnées par les partenaires de la plateforme (Société Générale, Mastercard, AG2R La Mondiale, Matmut, la Française des Jeux, Crédit Municipal de Paris et initié par l’Etat) et bénéficieront d’un accompagnement sur-mesure et de locaux situés au sein de la Grande Arche de La Défense, en plein cœur du quartier d’affaires.

Mila, la startup qui lutte contre les loyers impayés, lève 10 millions d’euros et devient une compagnie d’assurance

propulsé par Paris&Co

La startup AssurTech incubée au Swave, la plateforme d’innovation de Paris&Co dédiée à la fintech, devient la 5ème entreprise en l’espace de 50 ans à recevoir l’agrément de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et devient donc officiellement une compagnie d’assurance. La jeune entreprise annonce aussi une levée de fonds de 10 millions d’euros, réalisée auprès de Breega et de business angels.

Allier croissance et impact positif ? La gymnastique mentale des entrepreneurs

propulsé par Paris&Co

A l’heure où les défis environnementaux et sociaux se font de plus en plus urgents, gouvernements, villes et entreprises multiplient les initiatives pour répondre à ces derniers. On assiste à une prolifération des labels, des démarches RSE et des transformations internes dans les grandes entreprises depuis quelques années. Mais, qu'en est-il de l’écosystème des startups ? Sont-elles plus vertueuses ?